Explorer par thématiques

<---
Retour

31 mai 2022

7 min

Freelances : la gestion de patrimoine, ça vous concerne aussi !

Comme de nombreux autres freelances, la gestion de patrimoine vous semble certainement être une affaire de patron du CAC 40. Que nenni ! Quels que soient vos bénéfices, la gestion de votre patrimoine est un élément clé de votre succès sur le long terme.  

Pour vous aider à débroussailler ce sujet, commençons par distinguer vos revenus passifs et actifs. Vos objectifs se comptent en nombre de ventes, en montant du chiffre d’affaires et en quantité de collaborations. A force d’engagement, votre travail paie. Vous recevez les fruits de votre labeur. Ce sont vos revenus actifs.

Mais il existe un autre versant : les revenus passifs (ou comment faire tourner la cash machine pendant que vous dormez). Ces revenus sont essentiels puisqu’en exploitant vos performances financières, vous optimisez vos résultats.

Alors, comment le placement de votre épargne peut vous apporter une réelle plus-value ? Quelles solutions s’offrent à vous pour préparer votre retraite ? Prenons le temps de réfléchir ensemble à l’affectation de vos actifs dans le but de sécuriser votre avenir.

La gestion de patrimoine, un grand mot pour des idées pas si complexes !

Que signifie la gestion de patrimoine ?

« Je ne sais pas comment placer mon épargne », s’interroge Jean-François, développeur Web freelance. « Faire des investissements, pourquoi pas, mais j’ai peur de perdre mon argent » ajoute-t-il.

« J’aimerais trouver des solutions pour préparer ma retraite », précise Benjamin, consultant SEO à son compte. 

« On peut payer moins d’impôts grâce à des investissements ? », questionne Chloé, assistante virtuelle freelance. 

Voilà autant de questions qui restent souvent sans réponse si le freelance ne prend pas le taureau par les cornes. Ou du moins, s’il ne s’entoure pas de conseillers pédagogues et compétents.

Mais qu’on se le dise illico presto : la gestion de patrimoine n’existe pas. Ce sont DES gestions de différents patrimoines qui s’adressent à plusieurs types de freelances. Il faut « reconnaître la multiplicité des cas individuels », assure Imène Maharzi, fondatrice de OwnYourCash, une plateforme éducative qui a pour mission de stimuler l’indépendance économique des femmes. 

Chacun doit exploiter les possibilités offertes par la gestion de patrimoine en fonction de sa situation, ses préoccupations et ses attentes. Imène Maharzi fait état d’un « sujet complexe, mais pas compliqué ». Elle nous rappelle que « la gestion de patrimoine est stimulée par la curiosité et alimentée par des revenus professionnels, mais couvre les besoins dans notre vie personnelle ». C’est un moyen pour explorer les scénarios possibles et chercher à anticiper les diverses problématiques susceptibles de se présenter. 

Il est temps de simplifier ce terme, barbare pour certains, austère pour d’autres. La gestion de patrimoine rassemble plusieurs méthodes destinées à faire fructifier vos actifs par rapport à vos objectifs, vos besoins et vos contraintes. Concrètement, la première étape est de réaliser un audit patrimonial en analysant les éléments suivants :

  • Votre profil : êtes-vous freelance à 100% ? Quel est votre statut juridique ?
  • Votre famille : êtes-vous marié, en couple, pacsé ou célibataire ? Avez-vous des enfants ?
  • Votre patrimoine : quels sont vos actifs ? Quelle est la nature de vos revenus ?
  • Vos objectifs : investir pour générer des revenus ? Préparer votre retraite ? Protéger votre famille en cas de décès ?
  • Vos projets : aurez-vous besoin de votre épargne sur le court terme ? Envisagez-vous des changements sur le long terme ?
  • Votre appétence : quels sont vos connaissances sur les placements financiers ? Quelle part de risque êtes-vous prêt à accepter ?

Vous ne verrez pas la gestion de patrimoine du même œil, selon vos réponses à ces questions. Vous l’avez compris, concernant la gestion de patrimoine, tout est une question de choix et d’objectifs. Il existe de multiples méthodes d’optimisation de vos avoirs. Avant de les découvrir, voyons comment évaluer votre patrimoine

Des astuces simples pour comprendre la notion de patrimoine 

Rappelons ce qui constitue votre patrimoine. Non, on ne parle pas d’architecture ou de génétique, mais bien de patrimoine financier. Il s’agit de l’ensemble de vos actifs. Très bien, et donc, qu’est-ce que c’est un actif ? Il concerne tous les biens que vous possédez. Il peut être de plusieurs types. Découvrons chaque catégorie en détail.

Alors, quelle est votre couleur préférée ?

Vous avez dressé la liste de votre patrimoine brut. Il y a fort à parier qu’il est plus conséquent que vous ne l’imaginiez. Attention, la gestion de vos actifs doit s’organiser selon votre patrimoine net. Encore une notion compliquée, seulement en apparence. Il suffit de déduire l’ensemble de vos dettes et de vos devoirs. On parle ici des crédits de toute nature et de versements pour lesquels vous êtes engagés, comme les pensions alimentaires. Au-delà de votre patrimoine actuel, c’est la récurrence et le montant de vos revenus qui vont influer sur la stratégie à mettre en place. 

Que peut vous apporter la gestion de patrimoine ?

La répartition de vos actifs répond à différents objectifs. Le but n’est pas d’en choisir un seul, mais d’en optimiser plusieurs. Il s’agit de diversification. N’hésitez pas à consulter notre lexique plus bas pour comprendre les différences entre les produits.

Obtenir des revenus passifs grâce à la gestion de patrimoine

Les bonnes décisions de placement permettent d’accroître la rentabilité de vos investissements. C’est le moyen de bénéficier de revenus passifs. Ils sont constitués des intérêts ou des dividendes que vous recevez, selon la répartition de votre épargne. L’audit patrimonial permet de comprendre quelle partie de votre épargne vous souhaitez garder en disponibilité pour faire face aux coups durs et quel montant vous êtes prêt à placer sur le moyen/long terme pour dégager des bénéfices. Sur ce dernier point, vous avez le choix entre divers placements financiers, tels que l’assurance-vie, les investissements boursiers ou la gestion déléguée. Le diagnostic patrimonial permet de connaître ceux qui sont les plus adaptés à votre situation. Plus vous acceptez un risque de perte en capital, plus vous accédez à un rendement élevé. Le rôle du conseiller en gestion de patrimoine est de placer le curseur de façon optimale en fonction de votre profil. 

La gestion de patrimoine vous aide à planifier votre retraite

Savez-vous comment sera calculée votre retraite, après des années de bons et loyaux services en tant que freelance ? Asseyez-vous bien avant de lire l’information qui va suivre. Avec un taux plein fixé à 50%, votre pension ne dépassera pas la moitié de votre revenu annuel moyen pris en compte selon vos 25 meilleures années. C’est ainsi que votre niveau de vie va chuter de 50%.

Pour pallier le manque de ressources et conserver un train de vie qui correspond à vos attentes, il est primordial de planifier un revenu complémentaire pour votre retraite. Il est possible de passer par l’assurance-vie ou par le Plan Epargne Retraite. Ces formules vous donnent accès à un capital ou des rentes lorsque vous cessez votre activité. Le montant à percevoir dépend du placement que vous choisissez, de la somme que vous investissez et des rendements que vous obtenez. L’assurance-vie vous permet également de transmettre un capital en minimisant les droits de succession pour le ou les bénéficiaire(s) de votre choix. Le PER vous offre l’avantage de déduire les cotisations versées de votre revenu imposable.

La gestion de patrimoine vous permet de payer moins d’impôt

Attardons-nous quelques instants sur l’épineuse question de la fiscalité. Payer moins d’impôts revient à gagner plus d’argent. Pourquoi s’en priver quand des solutions existent pour atteindre cet objectif ? C’est là que la gestion de patrimoine intervient. Il existe principalement trois types de produits de défiscalisation. 

Les placements financiers tels que l’assurance vie ou le Plan Epargne Retraite vous donnent accès à un avantage fiscal, que ce soit par une optimisation des droits de succession lors de la transmission de votre patrimoine ou par des réductions d’impôt chaque année selon vos versements. 

Les investissements dans l’économie, au travers de fonds spécialisés tels que le Fonds d’Investissement de Proximité (FIP), vous permettent de bénéficier d’une réduction d’impôt, en pourcentage de la somme investie. Si vous choisissez de soutenir un FIP, vous profitez d’une réduction d’impôt de 25% du montant de votre investissement. 

Vous pouvez également profiter d’une déduction fiscale grâce à des opérations immobilières. Par exemple, le dispositif Girardin Industriel vous ouvre droit à une réduction d’impôt équivalente à 110% ou 120% de la somme que vous investissez dans des biens industriels basés en Outre-mer.

Il n’est pas nécessaire de porter des chaussures en or pour bénéficier de ces solutions. Tout le monde peut avoir accès à la défiscalisation par l‘assurance vie ou le Plan Epargne Retraite. Si vous disposez déjà d’une épargne et souhaitez mieux la répartir, vous pouvez opter pour les investissements dans l’économie. Si vous payez plus de 3000 euros d’impôts par an, vous êtes éligible aux solutions immobilières. Si vous hésitez à faire appel à un expert, appliquez les conseils d’Imène Maharzi. Elle rappelle qu’il est pertinent de « demander à rencontrer d’autres clients pour avoir un retour sur leur expérience et faire un test sur un petit montant ». 

La gestion de patrimoine est un levier à actionner pour mettre votre argent au service de vos objectifs, de votre protection et de votre famille. Il est judicieux de suivre les évolutions rapides de ce domaine d’expertise. 

D’après Imène Maharzi, « à l’avenir, la gestion de patrimoine doit se recentrer sur les questions environnementales et sociétales afin d’alerter, sensibiliser et simplifier la compréhension de ces phénomènes. Ce sont surtout des thématiques d’investissement régénératives qui vont émerger en priorisant l’impact au début et le rendement à terme. » Pour en savoir plus, vous pouvez vous diriger vers un cabinet spécialisé ou un conseiller indépendant. A quand un collectif pour gérer les finances des freelances ?

Lexique :

  • Assurance-vie : contrat d’épargne qui permet de bénéficier d’un rendement, de désigner un bénéficiaire en cas de décès, de profiter d’optimisation fiscale et de percevoir les fonds épargnés sous forme de rentes ou de capital. 

  • Plan Epargne Retraite : placement à long terme qui permet d’épargner pendant sa vie active afin de bénéficier du versement d’un capital ou de rentes à l’âge de la retraite. Le PER offre également la possibilité de profiter d’avantages fiscaux.

  • Investissements boursiers : achats de valeurs mobilières sur les marchés financiers. Il est possible d’investir dans des actions d’entreprises cotées. Dans ce cas, la rémunération est versée sous forme de dividendes. Les obligations concernent des prêts contractés par des entreprises ou des États. Acheter ces titres donne droit à la perception d’intérêts appelés coupons. Plus l’émetteur est considéré comme risqué, plus la rémunération est élevée. Il existe également les OPCVM, Organismes de Placement de Valeurs Mobilières, qui permettent d’investir dans un fonds en bénéficiant d’une gestion professionnelle et d’une diversification intéressante.

  • Gestion déléguée : mandater un professionnel de la finance (banque ou autre) pour qu’il gère tout ou une partie de son patrimoine. C’est lui qui se charge de créer une stratégie d’investissement, de piloter le portefeuille et d’arbitrer les placements. Cette méthode permet d’accéder à de meilleurs rendements.

  • Fonds d’Investissement de Proximité (FIP) : placement qui permet d’investir dans des PME européennes non cotées afin de soutenir la création et le développement de ces entreprises. En contrepartie, il est possible de bénéficier d’une réduction d’impôt de 25% de la somme investie, plafonnée à 12 000 euros pour une personne seule et 24 000 euros pour un couple.

Article édité par Paulina Jonquères d'Oriola

Contenus

Freelances : la gestion de patrimoine, ça vous concerne aussi !

Ces articles pourraient vous intéresser