Explorer par thématiques

<---
Retour

13 juin 2022

9 min

Quelle mutuelle choisir quand on est freelance ou indépendant ?

Le freelance est-il un warrior, exempt de tout problème de santé ? Un champion, certainement, mais un être insensible aux maux du corps, sûrement pas. Pour prendre soin de soi, choisir une bonne couverture santé est une première étape. La mutuelle vient combler les lacunes de l’assurance maladie en matière de remboursements médicaux. 

En tant que freelance, vous êtes désormais affilié à la Sécurité Sociale des Travailleurs Indépendants (SSI) depuis le 1 janvier 2020. Votre complémentaire est nécessaire pour optimiser la couverture de vos dépenses de santé. L’objectif est d’atteindre un reste à charge proche de zéro, que ce soit concernant les dépassements d’honoraires, les frais dentaires et optiques ou encore les coûts liés à une hospitalisation. 

Au-delà de ces garanties, les mutuelles proposent des services d’assistance, bien utiles en cas de coups durs. Nous sommes nombreux à ne pas connaître tous les champs d’intervention de notre contrat. C’est dommage, car on alloue un budget mensuel à ce poste sans en exploiter tous les bénéfices. Il est temps d’y voir plus clair sur ce que proposent réellement les complémentaires santé. 

Et pour ça, nous avons joué au client mystère (old school mais efficace) en comparant les différentes offres des mutuelles.

A chaque indépendant sa mutuelle !

Avez-vous vraiment besoin de souscrire à une mutuelle ?

Avant de partir à la recherche de votre complémentaire santé idéale, il est important de vérifier si vous répondez aux critères de la portabilité. Cette mesure s’adresse aux freelances qui quittent leur emploi de salarié. Elle vous permet de rester couvert par votre ancienne mutuelle d’entreprise, et ce, même si vous avez quitté votre job. 

Pour bénéficier de ce dispositif, il y a quelques conditions à remplir. Votre départ ne doit pas être motivé par une faute lourde. Il convient d’être bénéficiaire d’une Allocation Retour à l’Emploi à la suite de la rupture de votre contrat de travail. Cependant, la portabilité ne peut s’étendre que jusqu’à 12 mois maximum. Au-delà, il est nécessaire de trouver la mutuelle adaptée à vos besoins

Dans certains cas, il est possible de bénéficier de la complémentaire santé de son conjoint, en qualité d’ayant-droit. Si votre partenaire est salarié, vous pouvez demander un rattachement à sa mutuelle d’entreprise. Il faut alors prendre en compte l’impact financier en termes de cotisation supplémentaire. Le Travailleur Non Salarié (TNS) qui choisit d’adhérer à la mutuelle obligatoire de son conjoint perd tout avantage fiscal possible sur les primes d’assurance santé.

Si vous n’entrez pas dans les critères de portabilité et n’êtes pas rattaché au contrat de votre partenaire, le plus difficile est encore de choisir parmi toutes les offres présentes sur le marché. Nous avons souhaité vous donner un petit coup de pouce, en enquêtant pour vous sur le terrain.

A chaque indépendant sa mutuelle

Vous ne choisirez pas la même complémentaire santé selon votre statut. Si vous avez monté une startup ou vous trouvez à la tête d’une PME, il vous faut une mutuelle d’entreprise. C’est un contrat collectif obligatoire, pour lequel vous participez à hauteur de 50% des cotisations de vos salariés. En tant que dirigeant, vous en bénéficiez aussi. 

Si vous faîtes partie des indépendants regroupés sous les trois grandes catégories socio-professionnelles que sont les artisans, les commerçants et les professions libérales, vous avez le choix entre une multitude de complémentaires santé spécialement dédiées aux travailleurs non salariés. Toutes les offres sont construites autour du modèle du contrat Madelin. Cette formule permet de déduire les cotisations versées de son revenu imposable. Attention, les micro-entrepreneurs ou associés uniques de SASU ne peuvent pas profiter de cet avantage fiscal. 

A chaque métier sa complémentaire santé

Parce que le freelancing regroupe une multitude de talents, les mutuelles se spécialisent selon votre cœur de métier. Nous pouvons vous donner quelques exemples.

Le groupe Audiens se consacre à l’accompagnement des métiers de la culture et de la communication. L’entreprise a développé une offre spécifiquement dédiée aux journalistes rémunérés à la pige. Ces professionnels travaillent pour plusieurs supports de presse, avec une activité parfois discontinue. Ils ne peuvent pas toujours bénéficier d’un contrat collectif. Pour pallier ces difficultés, un accord de branche qui réforme le régime de prévoyance des pigistes a été signé. Ce nouveau système est mis en œuvre par Audiens.

Dans un autre contexte, la compagnie MAPA se positionne comme la mutuelle des métiers de bouche. Artisans et commerçants du secteur alimentaire, ce groupe propose des garanties qui répondent à vos besoins spécifiques. Les solutions d’assurance s’articulent autour des principaux risques constatés dans ce type de métier. L’organisation s’est imposée comme le partenaire des accords de branche Art’Vie, Choc’Alliance, Envisages et Pacte santé. 

Amis designers, vous avez aussi votre chouchou. L’Alliance Française des Designers (AFD) a conclu un partenariat avec France Mutuelle pour couvrir vos besoins de santé. L’objectif est de vous réserver les meilleures garanties à un tarif abordable. Quelle que soit votre discipline et votre forme juridique, vous pouvez profiter d’avantages exclusifs et de prises en charge spécifiques.

 Les dirigeants de startup ont certainement tous entendu parler de la mutuelle Alan. Pourquoi un tel engouement ? Parce que cette entreprise, l’une des licornes françaises, révolutionne le marché de la santé en proposant un service client à la pointe, avec par exemple des remboursements qui interviennent dans les heures suivant la consultation (comme une séance d’ostéopathie). Pour cela, il suffit de télécharger sa facture directement dans l’appli. Tout est très simple et intuitif. Il faut savoir qu’Alan propose aussi des offres pour les indépendants.

Il n’est pas possible de conclure ce chapitre sans évoquer les digital nomades. De nombreux freelances se lancent dans cette aventure qui permet de concilier voyage, aventure et travail. Dispersés aux quatre coins du globe, la mutuelle à proprement parler ne semble pas correspondre à leur situation. SafetyWing est là pour satisfaire leurs besoins. Créée par 3 amis norvégiens et tous digital nomades, l’entreprise propose une assurance santé spécifiquement dédiée à ce mode de vie. Leur offre se base sur 4 critères, à savoir la flexibilité, la fiabilité, l’accessibilité tarifaire et le bénéfice d’une couverture partout dans le monde et partielle dans son pays d’origine.

A chaque profil sa mutuelle

Au-delà de votre métier, c’est votre situation personnelle qui va influer sur le choix de votre mutuelle.

Jeunes actifs, célibataires et sans enfants, certaines complémentaires santé proposent une offre adaptée à vos besoins. Des prix compétitifs et des prestations essentielles pour la génération Z. Attention, votre âge tendre ne vous dispense pas d’être bien couvert. Malheureusement, personne n’est à l’abri d’un souci de santé et on y prête souvent attention quand il est déjà trop tard. La facture peut être salée… Allez faire un tour du côté de Cocoon qui propose une offre abordable pour les moins de 25 ans ou encore LMP qui promet un socle de garantie satisfaisant et une gestion 100% en ligne ou sur appli mobile.

Partons maintenant du côté des familles. Entre les visites chez le pédiatre, l’orthodontie du jeune adolescent et les médecines douces pour détendre papa, maman, grand frère et bébé, ces profils ont des besoins spécifiques. Certaines mutuelles proposent des offres particulièrement adaptées. C’est le cas de la MAAF, qui offre des réductions de 7 à 10% selon la composition de la famille. On peut également citer APRIL ou AESIO qui promettent des services d’assistance incluant notamment la garde d’enfant.

C’est parti pour la grande enquête !

Rien ne vaut de vrais devis pour se rendre compte des tarifs pratiqués et des niveaux de couverture proposés sur le marché.

Voici l’heure des présentations. Je suis Sabine, freelance de 32 ans, maman de deux adorables enfants de 6 et 1 an. Mon conjoint est artisan et bénéficie d’un contrat Madelin qui lui est propre. Je pars à la recherche de la meilleure mutuelle pour mes bambins et moi-même.

La première problématique que je rencontre est de savoir comment procéder. Pléthore de comparateurs en ligne proposent de répondre à ma demande grâce à des centaines de simulations validées en un clic. Hum… intéressant, mais je crains d’être harcelée par la suite. De plus, ces solutions ne sont pas neutres puisque ces organismes mettent en avant leurs partenaires. Cette méthodologie ne me permet pas réellement d’apprécier la qualité du service client de chaque mutuelle. Je sélectionne donc les compagnies qui correspondent à mon profil pour transmettre directement ma demande de devis.

Avant de lire les propositions, quelques précisions s’imposent

Les remboursements sont exprimés en euros ou en pourcentage, selon les postes de dépense. Dans le deuxième cas, le calcul se fait sur la base de remboursement de la sécurité sociale. L’assurance maladie française a fixé des tarifs conventionnés. On parle, par exemple, de 25€ la consultation chez un généraliste ou 30€ chez un spécialiste. Le régime prévoit la prise en charge d’une partie de ces coûts. 70% du montant de la consultation chez un généraliste est remboursé par la sécurité sociale. Les 30% restants se nomment le ticket modérateur

C’est sur ces frais qu’interviennent les mutuelles. Ainsi, une prise en charge à 100% signifie que votre complémentaire rembourse l’intégralité du ticket modérateur sur la base du tarif de convention. Une prise en charge à plus de 100% vous couvre contre les dépassements d’honoraires ou les tarifs en secteur non conventionné

Ma surprise avec Alan

Il est très facile et rapide d’obtenir un tarif directement en ligne. Il est ensuite possible de recevoir le détail du devis par mail. Un très bon point pour la praticité des démarches. Le courriel arrive et là, nouveau bonheur ! Tout est clairement expliqué et le ton se veut très sympathique. Le prix semble élevé, mais les niveaux de couverture sont haut de gamme.

Une image contenant texteDescription générée automatiquement
Une image contenant texteDescription générée automatiquement
Une image contenant tableDescription générée automatiquement
Une image contenant tableDescription générée automatiquement
Une image contenant tableDescription générée automatiquement
Une image contenant tableDescription générée automatiquement

Mon essai avec APRIL 

Une mutuelle qui propose des garanties spécifiques et des prix adaptés selon la composition de votre famille. La demande de devis se veut rapide et pratique. Je reçois mon offre en un temps record sur ma boîte mail. Le tarif semble correct, tout comme les niveaux de couverture. On est clairement sur une proposition intermédiaire, qui convient pour les besoins les plus classiques en termes de soins médicaux.

Une image contenant tableDescription générée automatiquement

Pourquoi ne pas faire un tour du côté de la MAAF

C'est un assureur qui a pignon sur rue et qui permet d’accéder à un réseau de professionnels de santé très large ainsi qu’à des services d’assistance qualitatifs. Leur offre semble très attractive pour les familles, avec notamment des réductions de 7 à 10%, selon la composition familiale. Ma demande de devis rencontre une réactivité très professionnelle. Le tarif et les prestations de remboursement sont intermédiaires, ce qui correspond à mon besoin initial. Simple, efficace.

Une image contenant tableDescription générée automatiquement

Mon expérience avec Aésio

Il n’est pas possible de soumettre sa demande de devis directement en ligne lorsqu’on est TNS. Il convient d’attendre d’être recontacté par téléphone ultérieurement. Le démarrage se veut donc difficile et peu séduisant pour ma part. Un conseiller me rappelle et me propose un contrat à destination des particuliers, puisque mon statut professionnel n’ouvre pas droit aux prestations Madelin. Le tarif est de 143.93€ par mois. C’est le plus cher de tous les devis obtenus à la suite de mes investigations. Pourtant, les plafonds de remboursement ne sont pas les plus élevés.

Une image contenant tableDescription générée automatiquement
Une image contenant tableDescription générée automatiquement

Le système de santé français permet un accès aux soins facilité, contrairement à d’autres pays. L’avenir de notre modèle social et particulièrement des mutuelles risque d’être chamboulé par le plan « Grande Sécu ». Cette réforme, portée par le gouvernement actuel et soumise à l’étude du Haut Conseil pour l’Avenir de l’Assurance Maladie, vise à augmenter les prises en charge de la sécurité sociale et ainsi diminuer le recours aux complémentaires santé. En attendant d’en savoir davantage sur cette révolution, la mutuelle reste un allié de poids pour votre portefeuille dans la gestion des dépenses médicales. Le plus difficile est certainement de se repérer parmi les offres qui inondent le marché. Ajuster le curseur entre votre budget et vos attentes semble la clé pour protéger votre famille et vous-même.

Article rédigé par Sabine Roux et édité par Paulina Jonquères d'Oriola

A lire aussi :

Vrai ou faux : freelances, connaissez-vous vos droits en matière de protection sociale ?

Contenus

Quelle mutuelle choisir quand on est freelance ou indépendant ?

Ces articles pourraient vous intéresser