Explorer par thématiques

<---
Retour

26 juillet 2022

9 min

Faut-il confier ses missions à un collectif ou à un freelance solo ?

Dans l’univers du freelancing, deux options s’offrent au client : travailler avec un freelance solo, ou un collectif. Chacun de ces modèles présente des avantages, et des inconvénients. Jeu, set et match.

Freelance solo vs collectif : une réponse à des besoins différents

Travailler avec un freelance solo 

Quels avantages à travailler avec un freelance solo ?

Travailler avec un seul freelance par mission est un modèle qui s’est beaucoup développé : d’après Eurostat, le nombre de salariés qui quittent un poste pour devenir freelance solo a augmenté de 33 % en 6 ans !

Des profils freelances de plus en plus experts

Expertise, flexibilité et compétitivité sont autant de mots qui définissent un bon freelance. Le freelance travaille généralement sur des missions très spécifiques : optimisation technique du SEO de votre site web, création de wireframe UX, construction de tunnels de conversion automatisés, conseils en gestion du support client, etc.

Le freelance est surtout un élément force de proposition : grâce à l’expérience acquise pendant ses missions, il peut apporter un regard nouveau sur ce que vous avez accompli jusqu’ici.

Le revers de la médaille ? Si vous avez plusieurs besoins, vous devez faire appel à plusieurs freelances très spécialisés.

Recruter les meilleurs

Le freelance est le choix idéal quand vous n’avez pas les ressources pour recruter. Dans une petite structure, avoir une équipe dédiée au recrutement, ou se former pour savoir comment choisir le bon talent prend souvent trop de temps et d’investissement : un recrutement coûte entre 5 000 et 8 000 € par profil (et même plus pour des profils très expérimentés).

De plus, une fois le recrutement fait, il faut consacrer du temps à la formation et au suivi des collaborateurs (et à la gestion administrative !). Avec un freelance, une entreprise n’a pas à se soucier de cela.

Audrey Baillet, directrice chargée du recrutement chez Cooptalis illustre bien cela dans ses propos. Elle affirme dans un entretien avec Les Echos que l’« on gagne en efficacité car il n’y a pas le même effort de formation lorsqu’on embauche en CDI ».

Disponibilité et flexibilité

Avez-vous déjà eu des missions urgentes et critiques pour votre activité ? Mais vous n’avez personne de disponible dans votre structure pour s’en occuper.

Faut-il recruter un employé juste pour une tâche ponctuelle ? Si oui, que ferez-vous de lui quand la mission sera achevée ? Si vous choisissez un CDD, vous ne réglerez pas le problème du coût de recrutement !

Si un freelance est disponible à court-terme, il est une excellente solution pour vous aider dans l’urgence.

Le temps partagé

Toutes les missions de freelance ne durent pas juste quelques semaines. Vous pouvez travailler avec quelqu’un pendant plusieurs années.

Si vous avez une petite structure, vous n’avez par exemple pas besoin d’un salarié à plein temps sur vos missions financières. Pourtant, vous avez besoin de reporting financier. Vous pouvez faire appel à un CFO partagé ! Comptez entre 700 et 1 400 € par jour.

Exemples de projets spécifiques sur lesquels travailler avec un freelance

Réalisation de designs

 

Vous avez des designs à produire ? Les designers freelances savent travailler en autonomie, sur des missions ponctuelles ou sur une longue période. Comptez environ 300 € par jour pour ce type de profil.

Rédaction d’articles

Le premier résultat Google capte en moyenne un tiers du trafic ! Pour produire vos articles de blog et améliorer votre référencement naturel, mieux vaut avoir une certaine expérience pour réussir à se positionner sur les mots-clés de votre marché.

Vous trouverez des rédacteurs web freelances sur les plateformes de freelances comme 5euros.com, Upwork, Malt, etc.

Le défaut d’avoir plusieurs rédacteurs : vous devez les synchroniser et gérer leur travail. C’est une charge de travail qui peut rapidement devenir lourde (à moins de prendre un content manager freelance) ! Ce n’est pas le cas avec un collectif de rédacteurs, qui est capable d’organiser le travail de ses membres.

Quelles contraintes avec un freelance solo ?

Une expertise très spécifique pour des projets restreints

Les freelances sont certes très expérimentés, mais restent focalisés sur une seule expertise, ce qui limite leur champ d’action : demandez à votre boucher de vous faire une baguette de pain, vous verrez sa réponse !

C’est l’une des raisons qui poussent certaines entreprises à faire appel à des agences (avec les défauts que cela suppose) : comme un guichet unique, elles peuvent prendre en main un large scope de missions.

Il est nécessaire de recruter plusieurs freelances pour un projet complet

Pour la réalisation complète d’un projet complexe, vous serez souvent contraint de solliciter plusieurs freelances aux compétences différentes. Chacun devra donc se charger d’une tâche bien précise.

Par exemple, dans le cas de la conception d’un site web, un développeur web freelance seul ne suffira généralement pas. Ce dernier se chargera uniquement de la partie développement. Et pour une expérience plus complète, il faudra faire appel à :

  • Un designer freelance pour la conception des images et vidéos illustratives
  • Un chef de projet pour gérer les activités
  • Un UX designer pour avoir une excellente interface
  • Un rédacteur web freelance pour la rédaction contenu de votre blog
  • Un copywriter pour construire vos pages de vente
  • D’autres développeurs, si le projet est conséquent

Vous pouvez rapidement avoir beaucoup interlocuteurs. Le risque de travailler avec plusieurs freelances solos ? Qu’ils ne communiquent pas correctement entre eux. Peut-être qu’en choisissant certains profils, vous allez créer une équipe qui ne fonctionnera pas !

Une bande passante limitée

Si vous avez un pic d’activité, ou des missions supplémentaires temporairement, votre freelance a le même défaut qu’un salarié : sa journée n’est pas extensible. Un collectif de freelances peut le plus souvent absorber cette charge de travail supplémentaire en jonglant entre ses membres.

Travailler avec un collectif de freelances

Un collectif est un groupe de freelances qui décident de réunir leurs compétences pour offrir une prestation plus complète et réaliser des missions plus ambitieuses. En clair : c’est une forme de travail avec la flexibilité d’un freelance et la force de frappe d’une agence.

Travailler avec un collectif : les avantages

Des compétences complémentaires

Vous améliorez la gestion d’un projet lorsque vous le confiez à un collectif. Ses membres vous permettent de n’avoir qu’un seul interlocuteur et le collectif est auto-géré. Surtout, ce sont des équipes expérimentées qui ont choisi de travailler ensemble.

Il y a un vrai jeu de complémentarité entre membres d’un collectif : un duo avec un UX designer et un développeur peut être redoutable pour concevoir un site web ou un produit numérique.

Prenons le cas de la création d’un MVP. Un collectif de freelances comme Merci Mate sera plus performant que plusieurs freelances individuels : ils se connaissent et leurs expertises sont complémentaires. Dans le cas de Merci Mate, ils sont capables de vous livrer un MVP grâce à un product manager, un expert UX/UI, un expert Data, un web-analyst et de nombreux développeurs (thanks mate !).

Des équipes à la carte

Avec un collectif, vous pouvez faire appel à un seul membre dans un premier temps, puis proposer aux autres membres de collaborer si le volume de travail est plus important. Par exemple : vous feriez mieux de contacter un collectif de freelances pour la rédaction de 100 articles de blog. Ces groupes sont bien plus efficaces pour vous livrer dans les temps.

Travailler avec un collectif : les inconvénients

Un besoin unique

Travailler avec un collectif de freelances est moins adapté si vous cherchez une simple compétence et centralisez la gestion de projets en interne. Idem si vous avez besoin de peu de bande passante de la part de votre freelance, sur des projets de moindre envergure. Auquel cas, un freelance solo peut vous convenir.

Une gestion administrative plus lourde

 Travailler avec plusieurs freelances signifie qu’il faut multiplier les contrats et les paiements. Sauf si vous passez par Collective : dans ce cas, on s’occupe de tout !

Exemples de projets sur lesquels travailler avec un collectif

Site internet

Il existe de nombreux collectifs disponibles chez Collective pour tous vos travaux de refonte ou de création de sites internet. Parmi eux, on retrouve Webflow experts.

Les experts de ce collectif accompagnent les clients dans le développement d’un site web sur Webflow.

Développement d’applications

Pour concevoir une application sur mesure, vous pouvez faire appel à Le Pixel Gagnant pour le développement de votre application.

Le collectif a récemment conçu et lancé une application mobile pour la startup Zeta Learning :

Communication

Vous souhaitez déployer une stratégie de communication mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Contactez un collectif comme Slashers.

Ils ont par exemple créé l’identité de marque d’un concept de restaurant à Lyon (miam !) :

Pendant 1 an et demi, ils ont également construit une solution e-commerce complète pour Sushizen (re-miam) :

Growth Marketing

Le growth marketing est une compétence assez large : un freelance est parfois insuffisant. 

Sur Collective, le collectif Bulldozer a par exemple accompagné Sunology pour accompagner leur croissance :

Comment travailler facilement et efficacement avec un collectif ?

1. Trouvez un collectif sur Collective

Collective vous aide à rencontrer les meilleurs collectifs. Pour en trouver un qui correspond à vos attentes, on se charge de tout : vous faites un appel d’offre en spécifiant votre mission, et on vous propose un choix de collectifs triés sur le volet.

2. Sécurisez votre mission et faites-vous accompagner

It’s a match ! Vous avez trouvé un collectif qui vous correspond ? Prochaine étape : le contrat. En passant par une plateforme comme Collective, vous limitez les risques de litige. Le cadre de la mission est clairement défini et ce sont nos équipes qui prennent le contracting en main.

3. Oubliez les galères administratives

Avec plusieurs freelances, la gestion des factures peut devenir (très) lourde : les factures, les avenants au contrat, les dispos de chacun, les imprévus, etc. En travaillant avec un collectif, vous n’aurez plus à vous soucier de ces problèmes. Collective centralise tout et vous édite une facture unique. Et les contrats ? Ils sont générés automatiquement !

Les avantages et inconvénients du freelancing solo ou collectif

Alors ? plutôt team collectif ou team freelance ?

Vous l’aurez compris : les collectifs sont parfaitement taillés pour gérer d'importantes missions (site web, MVP, stratégie de communication complète, etc). Les freelances sont adaptés pour des missions périodiques ou nécessitant une faible bande passante.

Que vous choisissiez un freelance ou un collectif, il n’est pas facile de trouver des profils de qualité. Mieux vaut se faire accompagner : chez Collective, nous choisissons uniquement les meilleures équipes de freelances.

Découvrez les expertises de nos collectifs !

Contenus

Faut-il confier ses missions à un collectif ou à un freelance solo ?

Ces articles pourraient vous intéresser