Créer un collectif de freelances

Publié le

5/4/2021

Dans cet article, nous allons voir ensemble : 

I - Pourquoi il est intéressant de créer un collectif en tant que freelance

II - Comment identifier les personnes avec qui vous pouvez créer votre collectif

III - Comment définir votre offre en tant que collectif

IV - Les formalités administratives associées à la création d’un collectif


Le but est de vous donner, en 10 minutes, toutes les clés qui vous permettront de créer votre collectif dès aujourd’hui !


Pourquoi créer un collectif en tant que freelance ?

Le collectif est une nouvelle forme de travail, fédérant l’expertise et le réseau de plusieurs membres sous une marque commune.

En tant que freelance, travailler au sein d’un collectif vous permettra de :

  1. Mieux valoriser votre expertise : augmenter vos revenus
  2. Eviter le sentiment de solitude du freelancing : travailler sur des projets plus larges, à plusieurs

Augmenter vos revenus de freelance en collectif

Il y a 3 raisons principales qui permettent d’augmenter ses revenus lorsque l’on fait partie d’un collectif : 


Accès à des budgets plus élevés

Les clients qui travaillent avec un collectif sont ceux qui auraient traditionnellement fait appel à une agence. Les projets sont plus larges et le client souhaite être guidé : il a moins de barrières psychologiques sur le prix, et son critère de choix numéro devient la confiance qu’il a en son prestataire (pas le prix, et encore moins un TJM).

Le groupe valorise les individus

En tant que membre de collectif, vous offrez davantage de garanties qu’en tant qu’indépendant. Toutes ces garanties sont autant d’arguments qui rassurent le client et justifient un prix plus élevé : 

  • Support d’autres membres du collectif en cas de besoin
  • Davantage de références clients
  • Une méthodologie labellisée, ou a minima, différenciée

Modèle économique du collectif

En fonction du modèle économique que vous mettrez en place dans votre collectif, les membres les plus impliqués dans les processus commerciaux et la gestion des projets peuvent sortir d’une logique de "temps passé" sur les projets. 


C’est un sujet que nous aborderons plus en détail dans un article dédié.


Éviter le sentiment de solitude du freelancing

Un des immenses avantages au fait de former un collectif : vous travaillez avec les personnes que vous choisissez, sur des projets qui impliquent souvent plusieurs membres. Il ne reste plus qu’à trouver ces membres !


Trouver des personnes pour son collectif

Vous êtes désormais convaincus que former un collectif est la meilleure manière de travailler en tant qu’indépendant ? Il vous reste désormais à trouver les personnes avec qui former ce collectif !


Dans le cadre de notre étude sur les collectifs (qui paraîtra en octobre 2021) nous avons interrogé plus de 100 membres de collectifs. 


Comment ont-ils rencontré les autres membres de leur collectif ? 

La plupart des collectifs sont donc formés entre amis et anciens collègues : les membres se connaissent déjà et ont l’habitude de travailler ensemble.

Cependant, de plus en plus de collectifs se forment entre freelances avec des expertises complémentaires, qui souhaitent sortir du solo-freelancing et pour travailler à plusieurs sur des sujets plus vastes. 

Pour les rencontrer, vous pouvez vous rendre sur les groupes d’entraide de freelances, ou bien rechercher des personnes avec qui souhaiteriez travailler sur les plateformes traditionnelles de freelancing (ou même les contacter directement sur LinkedIn).


Étant donné que nous avons de plus en plus de personnes qui désirent travailler en collectif, mais qui n’ont pas encore identifié de partenaires, nous avons mis en place un groupe de mise en relation. Pour le rejoindre, vous pouvez directement vous inscrire sur Collective ! Lien

Créer une offre de service

Que vous ayez déjà identifié les personnes avec qui vous souhaitez monter votre collectif ou pas, il est nécessaire de se projeter le plus rapidement possible sur l’offre de service que vous souhaitez mettre en avant avec collectif !


Idéalement, identifiez 3 à 5 typologies de projets que vous êtes capables de mener en collaboration avec les membres de votre collectif !

Quelques exemples


Pour vous permettre de trouver plus d’idées et surtout d’avoir une idée des prix pour chacun de ces projets, nous avons benchmarké les prix de l’ensemble des prestations digitales fournies par les agences.


Statut Administratif et Juridique pour les membres de collectifs

Une dernière étape avant de procéder à la création de votre collectif : comment ça marche au niveau administratif ?

Vous avez ici 3 options. 


Option 1 : En entreprise individuelle

Si vous êtes freelance et souhaitez ne rien changer à votre fonctionnement actuel, l’ensemble des membres de votre collectif peuvent tout simplement conserver leur entreprise individuelle (ou structure administrative). 


Problème numéro 1 : Plusieurs factures pour le client

En revanche, cela implique d’envoyer plusieurs factures (une par membre), pour un même projet. Les clients n’apprécient en généralement pas ce mode de fonctionnement, car complexe à traiter comptablement pour eux.


Problème numéro 2 : double-imposition du chiffre d’affaires

Si vous souhaitez n’envoyer qu’une seule facture, il reste une option : un membre des collectifs se charge de facturer la totalité de prestation, tandis que les autres lui refacturent leur part. 

Le problème majeur qui en découle : cela signifie un que les cotisations sociales (calculées sur le chiffre d’affaires réalisé sur la mission), seront prélevées deux fois. 

Une première fois au membre qui a facturé l’ensemble de la prestation, puis une deuxième fois pour chacun des membres qui refacturera sa part de la mission.



Option 2 : Créer une société pour facturer en une seule fois

Il peut être tentant de créer une structure juridique spécialement pour facturer les clients, puis de refacturer cette structure en tant qu’auto-entrepreneur (ou via son entreprise individuelle).


Toutefois, cela n’est en théorie pas légal : les associés de la nouvelle structure n’ont en pratique pas le droit de conserver leur entreprise individuelle, car celle-ci entrerait en concurrence de la nouvelle structure commune. 


En créant une structure pour votre collectif, vous risquez donc de perdre toute la flexibilité du freelancing.


Option 3 : Utiliser Collective.work

Notre outil permet à un collectif d’émettre une facture unique pour le client, puis d’être payé individuellement, sans avoir à créer de structure juridique ou administrative. En plus de cela, l’outil intègre la possibilité de générer très rapidement des propositions commerciales à plusieurs, de contractualiser la mission avec vos clients, et d’automatiser la facturation. 


DECOUVRIR COLLECTIVE

Conclusion

Vous avez désormais toutes les informations qui vous permettent de créer votre collectif ! 

De par tous les avantages qu’il procure aux indépendants, le collectif est l’avenir du freelancing. 


Vous ne savez pas avec qui monter votre collectif ? Rejoignez collective pour être mis en relation avec d’autres indépendants dans la même situation. 


Des questions sur l’offre à créer en collectif ? Nous sommes disponibles pour en parler ici.


Besoin d’inspiration ? Consultez notre article qui présente les 4 modèles de organisationnels des collectifs.